endoparasites

Endoparasites

Vers

  • Les vers parasitent le tractus gastro-intestinal et affectent l’animal touché en détournant à leur profit des substances nutritives importantes. Ils provoquent la diarrhée, lèsent des organes et diminuent la capacité de résistance en facilitant la pénétration d’agents pathogènes.
  • L’envahissement par les vers peut susciter des dommages économiques importants. Il peut entraîner le sous-développement ou la mort des porcelets, des performances d’engraissement diminuées, des troubles de la fertilité, de forts amaigrissement ou un allaitement insuffisant suivi de la perte de porcelets.
  • L’examen d’échantillons d’excréments permet de constater la présence de vers. Les excréments de truies allaitantes se prêtent particulièrement bien à cet examen, étant donné qu’en cas de forte infestation ils contiennent particulièrement beaucoup d’œufs de vers. Mais l’échantillon ne doit pas être ramassé sur le sol en terre, étant donné que celui-ci est facilement souillé par des nématodes terrestres, ce qui complique les investigations.
  • Nous n’entrerons pas ici dans le détail des différentes espèces de vers. De toute manière, le vermifuge doit être demandé au vétérinaire, qui est prêt aussi à donner des conseils. Mais le traitement vermifuge n’apporte qu’une solution momentanée au problème des vers, il ne protège pas contre une nouvelle contamination. Les mesures d’hygiène font donc partie intégrante de la lutte. Mais la chose est impossible dans les élevages avec aire de sortie en terre, ce qui signifie qu’il faut s’accommoder de la situation. Il faut s’efforcer de combattre les parasites de telle sorte qu’ils ne puissent pas causer de dommages durables. Cela implique un traitement vermifuge régulier de tout le groupe au même moment.