intoxications

Intoxications

Précisément dans les systèmes de détention extensifs avec accès au pâturage ou alimentation à base de déchets de cuisine, il faut compter parmi les problèmes de santé les intoxications. On trouvera ci-après quelques causes d’intoxication possibles.

Intoxication au sel de cuisine

Symptômes:

  • Intoxication massive, aiguë: faiblesse, tremblement des muscles, crampes, apathie, perte de conscience; la mort survient en quelques heures, ou dans les deux jours
  • Intoxication chronique: diarrhée, élimination accrue d’urine, vomissements, perte de l’appétit, soif intense, forte salivation.

Causes:

Il peut y avoir un excès de sel de cuisine quand de l’eau salée en provenance de la cuisine, de déchets de cuisine ou de déchets de boulangerie est donnée aux cochons en quantités importantes. Le danger est particulièrement grand quand, en outre, les cochons n’ont pas assez d’eau ou même pas du tout d’eau potable à disposition. De ce fait, le sodium contenu dans le sel de cuisine ne peut être éliminé par les reins et attire le liquide des cellules environnantes, ce qui entraîne une forte déshydratation: 10 g de sel de cuisine enlèvent au corps 1 litre d’eau.

Renonculacées (en particulier la renoncule âcre)

Les cochons au pâturage absorbent parfois des quantités importantes de renoncules. Les conséquences peuvent être la mort subite par paralysie cardiaque et respiratoire. En général, il est trop tard pour appliquer un traitement efficace. Lors du découpage de la carcasse, on constate des inflammations de l’estomac et de l’intestin, et surtout des hémorragies importantes dans la loge rénale.

Buis

  • Le buis est utilisé dans les jardins d’agrément pour entourer les plates-bandes. On ne doit en aucun cas nourrir les cochons avec des déchets de coupe de cette plante. Le buis provoque des inflammations de l’estomac et de l’intestin, accompagnées de vomissements, de diarrhée et de coliques. Il suscite un état d’excitation, des crampes et finalement la paralysie. La mort survient par paralysie du centre respiratoire. On ne connaît pas de moyen efficace de lutter contre cette intoxication.
  • De manière générale, il faut faire preuve de prudence si on veut nourrir les cochons avec des déchets de jardins d’agrément. Des plantes telles que le pied-d’alouette, l’aconit, le souci d’eau, l’anémone des bois et bien d’autres sont toxiques pour les cochons.