déroulement de l’élevage

Pour un déroulement optimal de l’élevage

par Alex Graf, ancien responsable d’élevage

Animaux

Tous les animaux sont des animaux d’élevage reconnus par l’Association suisse pour l’élevage du cochon laineux (ASCL), et leurs propriétaires peuvent l’attester par un certificat d’ascendance. Seuls les animaux qui ont été examinés par un expert reçoivent un certificat d’ascendance. Après l’admission provisoire dans le herd-book, les certificats pour jeunes animaux sont automatiquement remis à l’éleveur, de telle sorte que celui-ci peut vendre ces animaux avec certificat en tant qu’animaux d’élevage. Par la suite, les certificats pour animaux d’élevage peuvent être commandés par le détenteur directement auprès du responsable du herd-book. 

BDTA

Tous les animaux sont marqués conformément aux dispositions de l’Ordonnance sur la BDTA (Banque de données sur le trafic des animaux). Chaque détenteur reçoit un numéro BDTA d’exploitation, des marques auriculaires, une pince pour le marquage et un bloc de documents d’accompagnement. Le détenteur marque tous les jeunes animaux nés dans son exploitation avec sa propre marque. Les marques perdues peuvent être remplacées par une nouvelle. Les marques propres de l’exploitation ne doivent jamais être utilisées dans une autre exploitation. Chaque changement qui intervient dans le cheptel est attesté dans les documents d’accompagnement et peut être retracé. Ces documents d’accompagnement remplacent les anciens laissez-passer et doivent être conservés 3 ans. Si le numéro BDTA et les documents d’accompagnement manquent, il faut se renseigner auprès de l’Office vétérinaire cantonal. 

Assainissement APP / PE

Toutes les exploitations sont assainies en matière d’APP et de PE. La pneumonie enzootique (PE) et la pleuropneumonie porcine ou actinobacillose du porc (APP) sont des maladies contagieuses des voies respiratoires qui, en Suisse, tombent sous le coup de la Loi sur les épizooties et sont de ce fait systématiquement combattues. Les cantons ont transféré cette tâche au Service suisse de santé porcine (SSP). Celui-ci procède aux examens sanguins nécessaires et attribue à l’exploitation un statut d’assainissement. L’ASCL apporte son aide en mettant régulièrement à la disposition du SSP toutes les adresses de détenteurs de cochons laineux qui lui sont connues. Si une exploitation est déclarée indemne, le détenteur est tenu de ne jamais exposer ses animaux à un contact avec des animaux d’exploitations non assainies. 

Elevage

Seuls les animaux munis d’un certificat d’ascendance sont saisis dans le herd-book  et peuvent être attribués à des groupes d’élevage pour éviter la consanguinité et ses effets. Sur demande, le responsable du herd-book transmet au détenteur de truie les coordonnées d’un verrat qui convient. Après entente avec le détenteur du verrat, la truie est conduite au verrat. 
Au plus tard 7 jours après la naissance des porcelets, le détenteur envoie un formulaire d’annonce de naissance (voir annexe) au responsable du herd-book de l’ASCL. Le cas échéant, le responsable du herd-book fait savoir aussitôt si on a besoin de porcelets mâles pour l’élevage ou non, de manière qu’on puisse éventuellement procéder à la castration dans les 14 jours après la naissance. Si le détenteur a indiqué sur la déclaration qu’il aimerait donner des porcelets pour l’élevage, le responsable du herd-book invite automatiquement l’expert compétent à déterminer la capacité des porcelets pour l’élevage. Au plus tard 30 jours après la naissance, tous les porcelets doivent être marqués avec les numéros BDTA de l’exploitation. Il est recommandé d’inscrire en même temps le nombre de tétines pour tous les porcelets. Souvent, l’expert aide au marquage. Dans le cas des animaux qui sont prévus provisoirement pour l’élevage, donc pour toutes les primipares, il appartient à l’expert d’évaluer les animaux avant de les admettre définitivement dans le herd-book.

Vente

Si l’éleveur a envoyé au responsable du herd-book une carte de déclaration de naissance, ses porcelets sont automatiquement placés sur la liste des animaux à vendre. L’ASCL publie régulièrement des annonces dans la revue «Tierwelt» et établit le contact entre l’acheteur et l’éleveur. L’éleveur économise ainsi des frais d’annonce élevés. Si les parties se mettent d’accord et que l’achat d’un animal d’élevage se réalise, l’éleveur envoie au responsable du herd-book une carte d’annonce de transfert. Ainsi, l’animal est inscrit dans le herd-book avec le nouveau détenteur. La même carte de déclaration de transfert est envoyée en cas de décès ou d’abattage au responsable du herd-book. Tous les animaux doivent être annoncés.